Vous souvenez-vous de l’époque où les dispositifs de sécurité d’une voiture se résumaient à des freins antiblocage, quelques airbags, des ceintures de sécurité à 3 points et un système antipatinage ? Ces jours sont révolus depuis longtemps. Aujourd'hui, les conducteurs veulent davantage de sécurité. Ils souhaitent que leur voiture soit équipée des dispositifs de sécurité les plus récents et les plus performants. Découvrez donc ces 4 façons de rendre votre voiture plus sûre:

1. Des pneus adéquats

La première façon de sécuriser votre voiture durant la conduite concerne vos pneus. Gardez toujours à l’esprit que cette mince épaisseur de caoutchouc fait le lien entre votre véhicule et la route. Il est donc crucial de choisir des pneus de qualité, adaptés aux conditions dans lesquelles vous conduisez. Notamment, il est préférable d’installer des pneus été en dehors de l’hiver (durant cette période de froid, les pneus neige sont indispensables). Ils seront plus performants et donc plus sûrs que des modèles 4 saisons.

Par ailleurs, tous vos pneus doivent être en parfait état, notamment au niveau de la bande de roulement. Veillez aussi à les gonfler de manière adéquate. Ces différents éléments nécessitent des contrôles réguliers de vos pneus.

2. Le radar de régulation de distance

Ce deuxième équipement vient compléter le régulateur automatique de vitesse classique. De son côté, le régulateur vous permet de rouler à vitesse constante, sans avoir à jouer avec l’accélérateur.

Quant à lui, le radar de régulation de distance va non seulement réguler votre vitesse, mais aussi mesurer la distance qui vous sépare du véhicule devant vous. Il s’agit en fait d’un régulateur intelligent, qui va accélérer et freiner automatiquement pour respecter les limitations de vitesse et les distances de sécurité.

3. Le freinage automatique d'urgence

On connaît bien le système d’antiblocage des roues (ABS), qui sécurise les freinages brutaux et limite le patinage. Désormais, il existe une version améliorée: le freinage automatique d'urgence (AEB). Contrairement à l’ABS qui n’est qu’une aide au freinage d’urgence, l’AEB prévient les collisions en freinant automatiquement.

D’ici 2020, il est même probable que le freinage automatique d’urgence devienne obligatoire sur tous les véhicules neufs dans l’Union Européenne.

4. Les avertisseurs d’angles morts

Enfin, dans une voiture, les angles morts constituent un certain risque, puisqu’ils occultent toute une partie de votre visibilité. C’est pourquoi des avertisseurs d’angles morts ont vu le jour. Il s’agit de caméras, de radars et de sonars, embarqués sur la plupart des voitures récentes.

Concrètement, ces détecteurs (BSM) préviennent le conducteur lorsqu’un obstacle se situe dans un angle mort. Les avertissements sont lumineux et/ou sonores, selon les véhicules.

Dans la même idée, les caméras de recul se sont aussi démocratisées et sécurisent grandement les manœuvres en marche arrière. De plus, il existe même des systèmes de sécurité qui verrouillent momentanément les portières arrière lorsqu’un autre véhicule ou un vélo passe. Pratique pour rassurer les parents !

Conclusion

Il existe de plus en plus de fonctionnalités visant à améliorer la sécurité dans les voitures. Mais les meilleurs garants de votre sécurité sont la conduite responsable, le contrôle régulier de vos équipements et leur entretien soigné.

Published by Ruby Bois