L’hiver se termine doucement pour laisser place au printemps. Les beaux jours commencent à s’installer et la nature se réveille tranquillement: les petits oiseaux chantent, les arbres bourgeonnent, les jardins se parent de fleurs multicolores et les insectes sont en effervescence.

Si le printemps est la saison de la douceur et du renouveau pour beaucoup, elle est aussi redoutée par certaines personnes, notamment celles allergiques au pollen et/ou aux piqûres d’insectes.

Voici quelques conseils pour profiter du printemps tout en se protégeant contre ces petits désagréments.

1. Faire régulièrement le ménage

Le pollen entre dans les maisons et se niche partout. Si vous êtes allergique, il convient de faire régulièrement le ménage et de dépoussiérer minutieusement votre intérieur plusieurs fois par semaine. Pour plus d’efficacité, utilisez un aspirateur équipé d’un filtre HEPA (High Efficiency Particulate Air). Il s’agit d’un dispositif qui permet de filtrer l’air aspiré par votre aspirateur avant qu’il ne soit rejeté. De cette façon, l’air filtré est plus sain car il est débarrassé de ses particules et de ses allergènes dont le pollen.

2. Installer des volets roulants avec moustiquaire intégrée

Des entreprises comme Domondo proposent différentes sortes de moustiquaires à fixer à vos fenêtres pour éviter que les insectes ne s’invitent chez vous. Avec un cadre fixe, sur-mesure, enroulables ou même intégrées à des volets roulants, les moustiquaires laissent entrer la douceur du printemps chez vous tout en empêchant moustiques, mouches, guêpes, frelons et autres insectes de s’inviter à l’intérieur.

3. Aérer son intérieur au bon moment

Il est essentiel d’aérer son intérieur en toutes saisons, même au printemps. En effet, même en pleine période des pollens (généralement de février à septembre), n’hésitez pas à ouvrir vos fenêtres pour permettre à l’air de se renouveler et ainsi chasser le pollen qui a pu entrer. Cependant, privilégiez les heures les plus fraîches et humides de la journée, c’est-à-dire à l’aube et à la tombée de la nuit. En effet, les pollens ont tendance à s’envoler aux heures les plus chaudes de la journée, notamment en fin de matinée et en début d’après-midi.

4. Utiliser des huiles essentielles

Les huiles essentielles sont connues pour leurs nombreuses propriétés. On peut les utiliser en inhalation, dans un bain, par voie orale et dans un diffuseur pour assainir l’air intérieur, vous aider à mieux respirer ainsi que pour chasser les insectes.

Voici quelques exemples:

  • l’huile essentielle de thym à thujanol permet de décongestionner les voies respiratoires;
  • l’huile essentielle d’eucalyptus est idéale pour apaiser la respiration;
  • l’huile essentielle de romarin possède des qualités fortifiantes et revitalisantes;
  • l’huile d’estragon est apaisante et idéale pour les allergies saisonnières;
  • Pour chasser les moustiques, on privilégie les huiles de citronnelle, de géranium rosat et d’eucalyptus citronné;
  • L’huile essentielle de cryptomeria est un puissant répulsif contre les insectes et les larves.

Attention à respecter la posologie et les doses prescrites car les huiles essentielles sont très concentrées en principes actifs. Elles sont notamment déconseillées aux enfants et aux femmes enceintes ou allaitant.

5. A faire et à ne pas faire

Si vous êtes allergique au pollen, voici quelques conseils et astuces à suivre pour minimiser les désagréments:

  • portez des lunettes de soleil;
  • lavez-vous le visage et les mains à grande eau plusieurs fois par jour;
  • lavez-vous le nez avec un sérum physiologique pour éliminer les allergènes au fur et à mesure;
  • prenez une douche tous les soirs pour éviter de transférer le pollen présent sur votre corps dans votre lit;
  • évitez de faire sécher votre linge dehors lors des pics de pollen;
  • ne faites pas de sport ou d’activité à l’extérieur lors des pics de pollen et limitez les promenades en forêts et dans les parcs;
  • gardez vos fenêtres fermées lorsque vous roulez en voiture;
  • évitez de tondre la pelouse.

Vous pouvez consulter la carte de vigilance des pollens sur le site du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA).

Published by Ruby Bois