Cette semaine je n'étais pas "in the mood", et ce pour plusieurs raisons...

L'une de ces raisons, comme pour beaucoup de gens, c'était le fait d'être tombée sur le c...en apprenant la nouvelle.Quoi, les US élisaient Donald à la présidence ? Le canard ?

    

Ah non, excusez de l'erreur, j'aurais dû dire le dindon de la farce, une farce si énorme que finalement ça n'en est pas une. Non je n'ai pas fait un mauvais rêve, je suis bien éveillée comme tout le monde. Trump a bien été élu. Je n'ai pas l'habitude de parler de politique, mais là j'oublie ce qui est la normale car j'ai vraiment envie de réagir. Enough of this world which is going so wrong...Comment peut-on passer d'Obama à Trump ? Un si grand écart entre la Classe avec un grand C et tout ce qui donne envie de se révolter quand on entend les paroles haineuses qui sortent de la bouche du second... Je ne suis pas analyste politique et n'ai pas l'intention de lancer de grands débats, je dirai juste (et excusez-moi d'avance pour ça ) : FUCK !

Pour couronner la tristesse de cette semaine, ne voilà-pas que j'apprends la mort du grand Léonard Cohen. Good bye Sir, vous saviez toucher un large public avec vos chansons sensibles et cette voix si spéciale.

Et dans deux jours on ne sera pas plus gais...Un an déjà que tous ces jeunes, ces innocents, sont partis, tombés sous les balles de quelques fous. Le Bataclan va bientôt rouvrir au public, le 16 novembre exactement, trois jours après cette date "anniversaire" funeste. Pour que la musique continue à vivre envers et contre tout, pour que nous continuions à vivre.

Et demain est un autre jour...

Published by Estelle Bourget